pois_plume_zero_dechet_cuisine_ecologie
ALIMENTATION

3 indispensables pour une cuisine zéro déchet !

Vous avez du mal à mettre en place votre démarche zéro déchet ?! Vous ne savez pas par où commencer ?! Je vous accompagne aujourd’hui vers les premiers gestes à mettre en place ! Laissez vous guidé vers le naturel et le zéro déchet : chaque petit geste compte et ce sont toutes les petites actions mises bout à bout qui comptent alors : foncez !

pois_plume_zero_dechet_cuisine_ecologie_santé

Hello mes petites plumes, j’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui on parle zéro déchet et on va focaliser notre attention dans la cuisine ! Je reçois beaucoup de questions me demandant : par où commencer sa transition zéro déchet ?! En effet, il y a beaucoup de pièces dans la maison où le travail zéro déchet peut être mis en place et tant d’actions différentes que l’on peut vite se sentir dépassé.

Aujourd’hui on va donc voir ensemble comment commencer : dans la cuisine ! Selon moi, la cuisine est l’endroit où le plus de déchets sont produits. Entre les emballages plastiques alimentaires, la papier à usage unique, le cellophane, la papier aluminium… bref tout un tas de déchets qui pourraient être facilement remplaçables !

A noter également qu’en cuisine, en plus de la production de plastiques et de déchets, il y a également un réel enjeu sanitaire. En effet, les emballages plastiques et autres films alimentaires contiennent des quantité démesurable de molécules toxiques pour notre santé ! Alors il est temps d’agir !

C’est parti, voyons ensemble 3 points qui sont selon moi les clefs d’une cuisine zéro déchet !

1. Acheter en vrac 

La première chose que je peux vous proposer est d’acheter en vrac plutôt que dans des emballages plastiques.
Pourquoi ? Dans un premiers temps pour limiter la production de déchets liés aux emballages à usage unique et dans un second temps pour limiter votre exposition à toutes sortes de molécules nocives présentes dans les plastiques tels que des perturbateurs endocriniens…

De nombreux points de vente, même la grande distribution, proposent aujourd’hui du vrac ! Attention simplement à choisir les bons magasins car certains peuvent se faire une marge non représentative des prix du marché. C’est également pour cela que certains préjugés au sujet du vrac se créent..


A lire également : Comment réduire de 30% votre poubelle de cuisine de manière simple et rapide ?

Pour vos achats, munissez vous soit de petits pochons en tissu lavables et réutilisables que vous pouvez retrouver un peu partout en magasin Bio ou sur Internet (d’ailleurs ma copine @biotenaturelle en fabrique elle même à partir de tissus recyclés !). Vous pouvez également utiliser les sachets en papier recyclés qui sont fournis dans les magasins Bio.  A noter que si vous utilisez des sachets en papiers, inutile de les jeter à chaque fois, ils se conservent également et peuvent être réutilisés ! Il vous suffit de bien les secouer puis de les ranger dans un tote-bag que vous ramenez avec vous lors de vos prochaines courses !

2. Adieu le cellophane et le papier aluminium

Le cellophane et autres films alimentaires sont majoritairement fabriqués à base de PVC additionnés à des plastifiants permettant de rendre le matériaux souple. Le problème de ces plastifiants est qu’ils sont composés de molécules migrent dans vos aliments et sont, d’après les résultats de différentes études, cancérigènes, mutagènes et perturbateurs endocriniens. Sachez que le papier aluminium présente également des risques graves pour la santé, notamment lorsqu’il est chauffé !

Bref, quelles sont les alternatives du coup ? Et bien il en existe plusieurs mais une a tout particulièrement retenue mon attention : les recouvre-bols en tissus qui permettent de protéger vos aliments sans les contaminer. Aujourd’hui je vous présente ceux de la marque AlteroSac, une petite marque artisanale made in France qui propose des produits zéro déchet et sans danger pour la santé. C’est une superbe petite marque engagée et respectueuse de l’Homme et de la nature, une entreprise à taille humaine qui propose des produits sains, naturels et écologiques!
Ainsi, ils proposent des recouvre-bols de différents formats (17, 25 et 32 cm) composés d’un coton enduit certifié Oeko-Tex à l’extérieur, pour la conservation, et doublé d’un coton biologique uni à l’intérieur, pour la compatibilité alimentaire. La qualité est top et l’efficacité du produit est clairement parfaite : les aliments ne sèchent pas et le tissu se nettoie très facilement!
Petit bonus : les coloris sont super chouettes, bien plus que du cellophane transparent tout triste ! Et oui, le zéro déchet c’est beau et fun ! Foncez les découvrir !

cuisine_zero_dechet_pois_plume_coaching

3. Stop le papier essuie-tout à usage unique

Sujet sensible pour certain ou totalement accepté par d’autres, l’usage du papier à usage unique type essuie-tout reste encore un sujet sensible pour certaines personnes ! A vos marques, prêt, changez, je vous montre les alternatives !

Par quoi remplacer l’essuie tout :

  • les éponges réutilisables en microfibre (ou tawashi)  peuvent vous servir à essuyer TOUT ! Mes préférées viennent de chez Mademoiselle Parisette (dispo ici).
  • les serviettes de table : old school ? Loin de là, les serviettes de table sont une super alternative pour arrêter d’utiliser de l’essuie-tout ! Personnellement nous sommes 2 à la maison, j’ai 4 serviettes et j’alterne en en lavant 2 dans ma machine, une fois par semaine. Vous pouvez en retrouvez de très jolies chez AlteroSac juste ici !
  • de l’essuie-tout lavable ? Et oui, ça existe aussi ! Super pratique notamenent avec les enfants par exemple ! Cela se lave très facilement en machine et ça permet de réduire la consommation de papier ! Mademoisselle Parisette en vend mais vous pouvez en retrouver un peu partout !
 
5 clefs pour simplifier ton quotidien et gagner du temps grâce au minimalisme et au zéro déchet

Et, pour tous ceux qui me diront que c’est moins hygiénique, sachez qu’une étude menée par le Département de biochimie, microbiologie et bio-informatique de l’Université Lavala a montré que le papier essuie-main pouvait contenir jusqu’à 100.000 bactéries par gramme. A choisir, je préfère mes serviettes lavables !

cuisine_zero_dechet_pois_plume_coaching


J’espère que cet article aura pu vous apporter quelques pistes à explorer pour prendre soin de la planète en réduisant les déchets produits, mais également soin de votre santé en limitant votre exposition à des produits dangereux pour votre santé ! 

Et si vous vous sentez encore limitée dans la mise en place de votre démarche zéro déchet, j’ai une solution pour vous. Si vous ne savez pas où faire vos courses ? Si vous trouvez que tout coûte cher pour le zéro déchet en cuisine ? Et si vous avez du mal à trouver votre organisation quotidienne en cuisine ?

Je vous propose un accompagnement sur 3 heures pour adopter le zéro déchet dans la cuisine. C’est un accompagnement à prix réduit qui vous permettra de vous lancer dans le zéro déchet ! Guidée par une coach, vous avancerez pas à pas vers vos objectifs.

👉 Je veux une cuisine zéro déchet ! 👈


A très vite,
Clémence 🌸

Article qui pourraient également t’intéresser :

 

Si cet article t’a plu, enregistre-le sur Pinterest !

pois plume_cuisine_zero dechet_vegan_sante_environnement_alternatives (1)

PS : Merci à la marque AlteroSac pour qui m’a gentiment offert le recouvre-bol : une superbe découverte adoptée !

Vous aimeriez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *